Benoitxmartin

Cette semaine, c’est Benoît Martin qui a accepté de répondre à nos questions. Amoureux du SO Cholet depuis 20 ans, il évoque son rôle, la passion qui l’anime, ainsi que son meilleur souvenir au SO Cholet. Entretien.

– Salut Benoit, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours professionnel ?

« Je m’appelle Benoît Martin, j’ai 59 ans, je suis marié, père de 3 garçons et papy d’un petit fils. L’essentiel de ma carrière professionnelle s’est déroulé au sein de la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie) de Maine et Loire où je suis inspecteur assermenté depuis plusieurs années. La gestion des maladies professionnelles, des accidents de travail, le recouvrement, certains contrôles (fraude ou autres), des enquêtes de solvabilité sont au menu d’un inspecteur. »

– Quel est ton rôle au sein du SO Cholet ?

« Après de nombreuses années au sein du Conseil d’administration, puis du bureau directeur, je suis maintenant trésorier de l’association. Je suis en charge de l’administration des finances : gestion des caisses, paiement des salariés, des éducateurs, des fournisseurs, gestion des comptes bancaires, etc. Les soirs de matchs, je suis à la billetterie. »

– Depuis combien de temps suis-tu le club ?

« Je suis arrivé au club, il y a bientôt 20 ans, pour accompagner 2 de mes fils qui ont joué dans les équipes de jeunes, puis en seniors. J’ai été dirigeant d’équipes, bénévole au bar, puis élu au Conseil d’Administration. »

– D’où te viennent cette passion et cet engagement au sein de notre club ?

« J’aime tous les sports et plus particulièrement le football. Etant jeune, mon père m’emmenait déjà dans les gradins en bois du stade Pierre Blouen. J’aime le club, cette ambiance footballistique. C’est un lieu de rencontres, où je me suis fait de nombreux amis, même si je regrette le départ de certains. »

– Quel est ton meilleur souvenir à Cholet ?

« Le 21 janvier 2015, 16ème de finale de Coupe de France à Cholet contre le Stade Brestois. C’est pour vivre de tels moments que l’on donne du temps à un club. De plus, mon fils jouait ce match, c’était la cerise sur le gâteau, malgré la défaite en prolongations. Il y a eu, aussi, les différentes montées du plus haut niveau régional au 3ème niveau national, en attendant la suite… »

– As-tu une anecdote à nous raconter ?

« Les anecdotes jalonnent la vie d’un club: elles sont parfois drôles, parfois moins… mais elles restent en interne. »

– Pour finir, as-tu un message pour les supporters et les bénévoles du SOC ?

« J’aimerais, bien sûr, voir plus de spectateurs au stade, plus de gens investis dans le bénévolat, plus de partenaires pour nous soutenir. Le SOC est suivi par de nombreux Choletais et personnes de l’agglomération, les résultats du SOC sont régulièrement commentés. Venez au stade encourager notre équipe. Avec l’arrivée de Benjamin Erisoglu, le club se structure, se donne les moyens de progresser : création de la SAS, ouverture de l’académie, création du club entreprises, section féminine en plein essor, un nouveau stade en projet, une boutique, des stages pour les jeunes. Le SO Cholet est un club qui bouge, qui a de l’ambition. Et comme le clame notre emblématique speaker : «ici, c’est Cholet, Vibrons ensemble ». »

 

Merci à Benoît Martin de nous avoir accordé cet entretien très enrichissant. Bonne saison à toi au SO Cholet. Vibrons Ensemble !

 

Étiquettes :
  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?