Entretien avec…Baptiste Besson : un mordu de foot à l’asso
1d4a7968

Du haut de son 1,94 m et de ses 20 ans, l’attachant Baptiste Besson, en alternance auprès de Nicolas Barbier au sein de l’association du SOC, ne passe pas inaperçu au club où tout le monde le connaît. Souriant, sympathique et véritable passionné du football, Baptiste envisage de faire sa carrière professionnelle dans ce monde qu’il affectionne. Rencontre.

14 septembre 2013. « Une date marquée dans ma mémoire », assène d’emblée Baptiste. À la Beaujoire, le FC Nantes s’impose 1-0 face à Sochaux pour la 5e journée de Ligue 1. Dans les tribunes, Baptiste est là, avec son père. « Mon premier match dans un stade de foot. Je revois encore le but de Djordjevic de la tête sur un coup-franc de Nicolita. » Comme si c’était hier. « L’ambiance était géniale. Le match bien sûr, mais surtout les supporters, les chants…» Un souvenir gravé. Nantes avait gagné 1-0.

Un tableau Excel de tous ses matchs

Depuis, le jeune Baptiste, 20 ans et Choletais de naissance, voue une passion incroyable pour le football. « Je tiens un tableau Excel avec tous les matchs que je suis allé voir, raconte-t-il, la voix enjouée. Je suis retourné à Nantes plusieurs fois, avant d’aller à Angers pour voir l’équipe de France féminine. Puis j’ai suivi Cholet un peu partout. » Difficile à croire lorsque l’on sait que le grand jeune homme n’a jamais mis les pieds sur une pelouse… Enfin si, un peu. « J’avais 6-7 ans et je n’étais pas à ce moment-là un grand fan, loin de là même ! J’avais accompagné mon frère qui avait une licence et on m’a proposé de faire un entraînement un mercredi après-midi. Mais à un moment je n’arrivais pas à sauter une barrière installée sur 2 plots (rires). Un garçon s’est moqué de moi et je me suis dit que plus jamais je ne jouerai au foot ! » Une carrière de haut niveau se joue parfois à rien…

Adhésion au kop du SOC

Malgré ces obstacles, Baptiste a donc sur le tard attrapé le virus du foot. Au point de rejoindre le kop de supporters du SOC suite à la montée en National. « J’y suis allé pour la première fois lors d’un match face à Marseille Consolat. J’avais eu des places gratuites pour aller dans le kop avec le copain d’un ami. J’aimais déjà le mouvement ultra. » Sa passion pour le SOC était lancée. « J’ai presque assisté à tous les matchs. J’ai notamment fait les déplacements à Chambly, à Concarneau, aux Herbiers pour le derby… D’ailleurs, aux Herbiers, on était une trentaine dans le parcage, franchement pour un club de National c’est pas mal. On avait gagné 2-1, c’était énorme. »

Stage au club

Au sein du groupe, Baptiste devient trésorier de l’association, preuve de son implication. Parallèlement, en fin de saison, lui vient une idée. « C’était ma première année de BTS et j’ai demandé au SOC de faire un stage de 6 semaines au début de l’été. » Demande acceptée. « J’ai alors travaillé avec Nicolas Barbier : article sur les jeunes, résumé de l’équipe réserve… Je me suis occupé aussi du lancement du livetweet sur Twitter. J’ai adoré. »

« J’ai découvert ce que je voulais faire »

Ce stage, d’apparence anodine ou du moins simple étape dans un parcours, va alors profondément changer le regard de Baptiste sur son propre avenir. « J’ai découvert ce que je voulais faire : travailler dans le monde du foot, dit-il avec le sourire. Vivre de sa passion, c’est juste génial. Alors j’ai proposé dans un premier temps à Nicolas de l’aider en tant que bénévole pour la saison les jours de matchs et dans la communication du club. »

Quelques mois plus tard, sa demande d’alternance au SOC était logiquement acceptée dans l’optique de son Bachelor. « Aujourd’hui, je suis en alternance encore pour 6 mois entre mon école (My Digital School à Angers) et le club. J’adore ce que je fais. J’apprends beaucoup sur la communication, le marketing, la presse, le web… J’ai vraiment envie de continuer dans le foot à la fin de mes études. »

Rôle actif au sein de l’association

Actuellement, Baptiste travaille sur différents projets pour l’association : les résumés des matchs de l’équipe réserve, des jeunes et des féminines, les événements de l’association… « Là par exemple je suis sur l’organisation du stage Foot Perfect avec Nicolas pour voir tout ce que l’on met en place. Donc on travaille avec les éducateurs, les partenaires pour les animations, le traiteur pour les repas du midi… » Une liste loin d’être exhaustive.

« L’équipe première va s’en sortir »

Pour la fin de saison, ses espoirs sont multiples. À commencer par le maintien de l’équipe en National. « J’y crois bien sûr. Il faut prendre les points le plus vite possible pour se mettre à l’abri. » Une tirade digne d’un journaliste averti. « Quand je vois le match que l’on a fait contre Bastia-Borgo, on ne peut être que confiant. Il y a des motifs d’espoir. C’est dommage de jouer finalement le maintien mais avec l’effectif que l’on a je suis persuadé qu’on va s’en sortir pour repartir sur de bons rails la saison prochaine. » Sans oublier les jeunes et l’équipe réserve. « Les U16 sont en course pour la montée en National, ce serait énorme. L’équipe réserve va avoir du mal à se maintenir en R1 mais rien n’est perdu. Avec l’arrivée de Jonathan Raoul qui va poursuivre l’excellent travail de François Masson, j’espère que le SOC va faire progresser encore plus ses jeunes et en attirer d’autres pour qu’elle fournisse l’équipe première. » L’œil est avisé.

En attendant, Baptiste continuera d’arpenter les terrains de football. Même amateurs. « Franchement, moi tu me dis de venir voir Bressuire-Challans en N3, j’y vais directement ! L’atmosphère d’un match de football, le côté populaire, c’est ce que j’aime le plus. » Le football chevillé au corps. Un mordu, un vrai.

 

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?