Pas de vainqueur entre l’ES Bonchamp et la réserve du SO Cholet avec le même score qu’à l’aller (2-2). Pour le compte de la 15éme journée de R1, une victoire aurait permis aux hommes d’Elvis Dufraiche de rattraper leur retard sur les équipes du haut en revenant à 4 petits points de la seconde place du championnat. ES Bonchamp : Lanceleur – Joseph, Loiseleux (Leclercq 61’), Meria, Gandon – Gautrais (Nomo Melingui 79’), Chaumont, Bauland – Blanchouin (Messager 70’), Brault et Benoit . Entraineur : Jimmy Courtin. SO Cholet B: Philippe – Cronier (Chaouanne 64’), Bosse, Mwendy, Delanoe – Boto, Kone, Oukache (Rey 76’), Diafat – Namnganda et Zekovic (Ferrand 72’). Entraineur : Elvis Dufraiche. Excellente entame de match pour les choletais, dès le début de la rencontre Yannis Oukache allait percuter sur le flanc droit et ajustait un centre fuyant devant la cage locale, bien placé au second poteau Ryan Diafat propulsa le ballon au fond des filets ( 1-0’, 3′). La suite de ce premier acte ne retiendra pas beaucoup d’occasions pour les choletais malgré quelques mouvements intéressant entre Zekovic-Oukache et Namnganda-Diafat face à la troupe de Jimmy Courtin qui jouait son maintien au plus haut niveau régional. L’ES Bonchamp dominera les 15 dernières minutes cherchant à mettre en danger Kenny Philippe. Mathis Delanoë d’un excellent sauvetage sur la ligne repoussa l’égalisation des locaux (39′). En deuxième mi-temps, l’ES Bonchamp repartait sur les mêmes bases et la garde choletaise finit par céder en concédant l’égalisation par Blanchouin sur un contre son camp suite à un bon centre de Chaumont ( 1-1, 59′). Ayant des difficultés à ressortir le ballon coté choletais, l’ESB pousse et prend l’avantage par l’intermédiaire de Bauland ( 2-1, 70’). En fin de match la jeune garde choletaise retrouve ses principes de jeu et sur un bon mouvement égalise, Karl Namnganda remporte son duel face à Lanceleur ce qui permet aux choletais de repartir avec le point du nul ( 2-2, 75’). Elvis Dufraiche (coach Cholet) : ‘Bonchamp a montré du cœur et de l’envie, pas nous. Le comportement affiché et le manque d’humilité est inadmissible. Eux travaillent quand on s’entraine, et quand ils s’entrainent on est au chaud chez nous.’  

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?