Entretien avec... Fréjus Sika
Imgp7256

Entraîneur de l’équipe féminine du SO Cholet depuis 4 ans maintenant, Fréjus Sika a accepté de répondre à nos questions cette semaine. Son parcours de footballeur, le bilan à la mi-saison, le prochain match en Coupe des Pays de la Loire face à Baugé, l’homme de 36 ans s’est confié au SO Cholet. Entretien.

Salut Fréjus, peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours professionnel ?

« Je m’appelle Fréjus Sika et j’ai 36 ans. Je vis maritalement et je suis papa de 3 filles, 3 sportives (footballeuse, gymnaste et basketteuse). Je suis originaire de Sarcelles (95). Ancien joueur du FC Nantes dans la fin des années 90/début 2000, j’ai joué 5 saisons avec les Jaunes et Verts jusqu’en CFA. J’étais International en Equipe de France Jeune mais, malheureusement, mon rêve de devenir footballeur professionnel s’est anéanti avec des blessures à répétition lors de ma dernière année en tant que stagiaire pro. J’ai continué le football mais à un niveau amateur dans différents clubs : Orvault SF, GS Saint-Sébastien et le FC Beaupréau La Chapelle. Ensuite, j’ai encadré, pendant 10 ans, les garçons avant de m’occuper des féminines au SOC depuis quatre saisons. Au niveau professionnel, je suis titulaire d’un BAC PRO commerce et je travaille dans un parc logistique automobile où je contrôle et réceptionne tout ce qui est véhicule neuf et d’occasion. J’ai exercé différents métiers tels que commercial, vendeur dans des magasins de vêtements ou de sport, chauffeur livreur, manutentionnaire, homme de ménage. »

La première partie de saison s’achève, peux-tu déjà faire un premier bilan ?

« Cette première partie de saison est, pour l’instant, intéressante même si j’espérais que nos résultats soient meilleurs en particulier contre nos concurrents directs que sont le FC Nantes, Mouzillon et la Croix Blanche. Les rencontres avec ces clubs se sont, à chaque fois, conclues par une défaite. Nous sommes 4ème de ce championnat, à 7 points de Nantes qui prend de la distance et seulement à 1 point de Mouzillon et la Croix Blanche qui sont 2ème et 3ème. Ce championnat est très intéressant. Concernant l’effectif, quel bonheur d’encadrer des filles qui sont toujours en demande d’apprendre de nouvelles choses, que ce soit sur l’aspect athlétique, physique et technique. Nous pouvons compter sur tout le monde, nous l’avons encore vu le weekend dernier ou des joueuses habituellement de l’équipe B (2ème division de district) ainsi qu’une U18 régional ont su battre une équipe comme Oudon, invaincue cette saison. Cela montre que, malgré les blessures importantes de joueuses cadres, toutes les filles apportent leur pierre à l’édifice et sont concernées par le projet que j’ai mis en place. Elles font toutes en sorte d’être impliquées chaque weekend. »

Quels sont les objectifs pour cette seconde partie de championnat ?

« L’objectif pour cette deuxième partie de saison est de continuer à jouer les premiers rôles dans ce groupe, gommer certains gros défauts qui nous ont sûrement causer des défaites. Après, dans le football, on ne sait jamais… Pourquoi ne pas monter en R1, et finir premier de ce groupe ? Il faut essayer de rattraper le FC Nantes qui, pour le moment, est à cette place de leader. »

Comment abordes-tu la prochaine rencontre de Coupe Des Pays de la Loire face à l’EA Baugeois ?

« Ça va être un match très difficile. Hiérarchiquement, c’est une équipe supérieure à nous car elle évolue en R1. Maintenant, cela reste un match de coupe donc tout est possible. Je connais parfaitement cette équipe, entraînée par Julie Brillant qui est aussi joueuse. Cette saison, Baugé est un petit peu plus en difficulté en championnat par rapport aux saisons précédentes. Mais, comme je l’ai dit, cela reste un match de coupe, nous n’avons rien à perdre. Nous avions failli créer l’exploit en Coupe de France contre Orvault SF qui était aussi une équipe de R1 (Défaite 3-2). Verdict ce dimanche, avec les supporters, nous l’espérons. »

Cette coupe est-elle un objectif pour cette deuxième partie de saison ?

« Honnêtement, non ! Si nous arrivons à faire un beau parcours, ce ne sera que du bonus. Les 2 objectifs que j’ai cochés en début de saison étaient le championnat et la Coupe de l’Anjou. »

Quel est ton meilleur souvenir à Cholet ?

« Mon meilleur souvenir, c’est d’avoir vu toutes les féminines célébrer la montée des garçons en National. Tout le monde chantaient, dansaient sur le terrain de l’Omnisport. C’était vraiment plaisant à voir et à vivre ! »

Quel est ton pire souvenir ?

« Mon pire souvenir, c’est la demi-finale de la Coupe de l’Anjou avec les Seniors Féminines, il y a 2 ans. Match à domicile contre Montreuil-Juigné qu’on avait battu une semaine auparavant en championnat. On mène (1-0) à la mi-temps, le match est largement à notre portée, il y avait beaucoup de monde dans les tribunes autour du terrain. Et, là, le match bascule en 10 minutes… En milieu de seconde période, à cause d’un manque de concentration et de lucidité, nous prenons 2 buts coup sur coup. Impossible de trouver la solution pour renverser à nouveau le cours du match, qui se termine par une défaite, même aujourd’hui, je ne comprends toujours pas ce qu’il s’est passé… un manque de concentration ou trop de pression à ce moment-là ?… j’ai toujours du mal à l’expliquer.»

Pour finir, as-tu un message pour tes joueuses, les supporters ou les bénévoles du SOC ?

« Mon message va plutôt s’adresser aux parents, aux joueuses, aux gens qui aiment le football féminin. Avec Adélaïde Guitet, Responsable de la Section Féminine, nous souhaitons dire que toutes les filles, jeunes ou moins jeunes qui souhaitent rejoindre le SO Cholet, sont les bienvenues. Pratiquer un sport comme le football, c’est avant tout prendre du plaisir à jouer et, justement, ce que nous proposons au sein de notre club, ce sont 2 pratiques du football : le football d’apprentissage et football élitiste. Les filles vont pouvoir s’adapter et progresser à leur rythme. Plusieurs joueuses de l’équipe première sont encadrantes dans différentes catégories, ce qui peut donner une identification footballistique à une très jeune joueuse. Concernant le bénévolat, toute personne qui souhaite intervenir dans les différentes catégories ou dans la Commission Féminine sera accueillie très chaleureusement et avec le sourire. »

 

Merci à Fréjus Sika d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. L’ensemble du SOC te souhaite un très bon match dimanche et une excellente seconde partie de saison. Vibrons Ensemble !

 

Étiquettes :
  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?