Mené rapidement de deux buts, le SO Cholet à trouvé les ressources pour arracher le nul contre le FC Chambly (2-2). Mais les deux équipes peuvent avoir des regrets. Pourtant, lors de la conférence de presse d’avant match, Romain Revelli avait été clair, « … contre Chambly, je veux voir des guerriers, il va falloir faire preuve d’agressivité et montrer un autre visage, en s’appuyant sur notre solidité défensive », il avait aussi prévenu ses garçons que les places allaient être chères et qu’il faudrait se battre pour les mériter. Et pour preuve que tout cela n’était pas des paroles en l’air, il n’hésita pas à laisser dans les tribunes, Oussama Abdeldjelil, son actuel meilleur buteur. SO Cholet : Guivarch – Seba, Saintini, Malaga (cap) (Lubin, 46’), Bamba, Mazikou – Kilic (Abbas, 79’), Keita, Mexique – Trabelsi (Sango, 63’), Rocheteau. Non rentrés : Marfaing et Magalhaes. Entraîneur : Romain Revelli. FC Chambly Oise : Pontdemé – Fofana, Jacques (cap), Dequaire – Soubervie, Beaulieu (Flochon, 66’), Eickmayer, Heinry (Dadoune, 86’), Doucouré – Etshimi, Correa (Padovani, 66’). Non rentrés : Pinoteau et Popelard. Entraîneur : Bruno Luzi. Malgré la mise en garde du technicien choletais, les joueurs du SOC loupaient leur entame de match et ce retard à l’allumage allait leur être fatal. Contre toute attente ce sont les visiteurs qui démarraient pieds au plancher. Première alerte avec Patrick Etshimi qui aurait pu ouvrir le score, si son partenaire Guillaume Heinry, ne s’était pas trouvé sur la trajectoire du ballon pour l’empêcher de rentrer (2’). Ce n’était que partie remise, deux minutes plus tard, un centre de Lassana Doucouré, sur le côté gauche, trouvait Joris Correa seul au second poteau ( 0-1, 4’). Puis, l’attaquant Camblysien, réalisait la passe de deux, à la réception d’une passe de Patrick Etshimi, il envoyait le cuir au fond des filets de Théo Guivarch, après un retourné acrobatique ( 0-2, 21’). Avec deux buts de retard après vingt minutes de jeu, les ‘rouge et noir’ tentaient malgré tout de réagir et ils se montraient dangereux à plusieurs reprises de la tête, suite à des corners. Rocheteau et Mexique, en toute fin de première période étaient à deux doigts de réduire le score, mais Simon Pontdeme, veillait au grain. A la mi-temps, Romain Revelli, peu habitué aux errances défensives de son groupe, jouait son va-tout, et décidait de remplacer son capitaine Kévin Malaga, par Marvin Lubin, un attaquant supplémentaire. Une nouvelle fois dans la réaction, alors qu’on l’attendait plus dans l’action, le SOC attendit l’heure de jeu pour revenir dans la course par Jonathan Mexique qui s’enfonça facilement dans l’axe, idéalement servi par Samed Kilic ( 1-2, 59’). Une bonne frappe de Lassana Doucouré allait encore donner des sueurs froides aux supporters Choletais , en frôlant le poteau de Guivarch (65’). Parti en contre, Marvin Lubin était bousculé dans la surface alors qu’il allait s’offrir un face à face avec Pontdeme, mais Monsieur Leleu ne bronchait pas, au grand dam du public qui réclamait la sanction suprême (70’). Les partenaires d’Ismaël Keita, allaient cependant égaliser logiquement par Kevin Rocheteau, qui reprenait un bon centre de Chafik Abbas pour loger le ballon, derrière la ligne de but de Pontdeme ( 2-2, 83′). Poussé à la faute après un ballon perdu par Bradley Mazikou, Cholet terminait à dix (expulsion d’Ismael Keita pour un deuxième carton jaune), mais réussissait à préserver le point du match nul.

Rocheteau et Mexique sont les 2 buteurs choletais. Vendredi prochain, c’est à Avranches que les « Rouge et Noir » iront pour tenter de prolonger leur série en cours de 6 matchs sans défaite (3 victoires et trois nuls). Romain Revelli (Coach Cholet) : ‘On est surpris à l’entame du match … mais comme à l’entraînement car les garçons n’ont pas fait une bonne semaine. Ce groupe est surprenant. On travaille sur des choses mais ça ne rentre pas. Comme bien souvent cette saison, on est encore une fois dans la réaction.’ Bruno Luzzi (Coach Chambly) : ‘Cela nous était déjà arrivé à Bourg en Bresse où on avait su malgré tout conserver le résultat. On a fait un début de match parfait, on était maîtres du jeu, mais quelques mauvaises relances ont remis Cholet à l’endroit, et on aurait déjà pu prendre un but avant la mi-temps. A 2-2, j’ai craint le scénario catastrophe. Sur les occasions respectives, il n’y a rien à dire sur le résultat final. On va donc s’appuyer sur notre très bon début de match pour positiver.’ + de photos sur : Instants photoballistiques >> + de photos sur : Passion Photos Foot >>

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?