Pour le compte de la 14ème journée de R1, les joueurs d’Elvis Dufraiche se sont imposés (4-0) grâce à des buts de Yannis Oukache, Ryan Diafat et un doublé de Bryan Lasme. Un succès construit grâce à une très bonne deuxième période. SO Cholet B : Philippe – Delanoë, Bossé, Mwendy, Prevalla (Zekovic 79’) – Boto (Oukache 79’), Magalhaes, Koné – Lasme, Diafat (Namnganda 70’), et Abbas. Entraineur : Elvis Dufraiche. AS Mulsanne Téloché : Gouffre – Beunardeau, Poret, Kebe, Mateta – Bouttier, Koukou, Trehard (Lacka 66’) – Brement, Nasle (Aubert 72’) et Juin (Molière 83’). Entraineur : Fréderic Thomas.

Luciany Boto met la pression sur Cédric Bremond. La première mi-temps est très fermée et les deux équipes ont eu du mal à se procurer des occasions. Mulsanne se procure la première situation du match après un corner déposé sur la tête de Gaëtan Mateta, mais sa tentative échoue à côté du poteau de Philippe (6′). Cholet réagit par l’intermédiaire de Chafik Abbas, malheureusement, sa frappe, trop axée est bien stoppée par Adrien Goufre (9′). Les deux équipes rentrent aux vestiaires dos-à-dos (0-0).

Les consignes du coach. Au retour des vestiaires, le SOC, plus entreprenant, va plier le match en l’espace de 15 minutes. Les joueurs d’Elvis Dufraiche ouvrent le score par l’intermédiaire de Bryan Lasme, bien aidé par la défense adverse ( 1-0, 47′). Lasme encore, inscrit un doublé avec l’aide du poteau grâce à une bonne récupération de Mathis Delanoë au milieu du terrain ( 2-0, 57′). Puis, l’ouverture d’Abbas pour Ryan Diafat est sublime, ce dernier lobe le gardien pour inscrire le troisième but ( 3-0, 60′). Karl Namnganda et Lasme étaient tout proches de corser l’addition mais ils ratent leur duel face à Goufre (75′) et (80′). Enfin, Yannis Oukache clôt le festival choletais en fusillant le portier mulsannais en fin de match ( 4-0, 87′).

Alpha Koné au contrôle. Elvis Dufraiche (Coach Cholet) : ‘La première mi-temps est poussive avec des distances trop importantes entre certains joueurs pour bien combiner. Lié à cela, une équipe de Mulsanne bien organisée ce qui donna un premier acte que je qualifierai de terne. Durant la pause, nous avons revu deux trois choses et la machine s’est remis en route. Nous avons monopolisé le ballon et avons mis beaucoup plus de rythme et c’est fort logiquement que nous avons gagné ce match.’

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?