L’International Board, l’organe garant des lois du jeu de laFIFA, a entériné lors de sa 127ème assemblée générale, vendredi soirà Edimbourg, que l’organisateur d’une compétition ou d’un tournoi pourradésormais choisir d’utiliser la vidéo sur la ligne de but sur l’ensemble desmatchs ou certain d’entre eux seulement.

.

Michel Platini, président de l’UEFA, avait récemment répété son opposition àl’aide technologique, notamment en raison de son coût, mais la FIFA a pris lecontre-pied définitivement hier en autorisant ce premier pas vers l’arbitragevidéo.

‘Chaque confédération ou fédération est libre d’utiliser ou non cettetechnologie’, a estimé le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke. ‘Nousl’utiliserons, on a ouvert l’appel d’offre et nous verrons quelle société estla meilleure pour la Coupe des Confédérations, en juin 2013 et la Coupe deMonde de 2014’. L’Angleterre a fait savoir dès hier qu’elle allait mettre sonchampionnat de première ligue à l’heure de la vidéo dès la saison prochaine.

L’International Board avait autorisé pour la première fois en juillet dernierl’utilisation de cette technologique sur la ligne de but, expérimentée auMondial des clubs en décembre 2012 qui s’est déroulée au Japon, mais en vainpuisqu’aucun litige concernant le franchissement de la ligne ne s’étaitproduit.

L’International Board a aussi décidé qu’il revenait à l’organisateur d’unecompétition ‘d’autoriser les ralentis d’incident impliquant des actions sur laligne de but, à la télévision ou sur les écrans géants des stades’.

Du côté des compétitions nationales, on devrait attendre quelques années pourque ces technologies apparaissent sur le sol des terrains français.

Aussi, concernant le hors-jeu passif, l’International Board a précisél’expression ‘interférer avec un adversaire ou tirer un avantage’ d’uneposition de hors-jeu, un joueur sera sifflé hors-jeu s’il obstrue la vision deson adversaire ou va au duel pour le ballon, également s’il reçoit un ballonqui a rebondi sur le poteau, la barre ou un adversaire, ou après qu’unadversaire a sauvé sur sa ligne. Cette modification, à la loi 11 du jeu,prendra effet le 1er juillet 2013.

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?