Yasser Baldé

Face au promu sétois, le SO Cholet voudra valider ses deux bonnes premières prestations face à Bourg-en-Bresse et à Villefranche, toutes deux conclues sur un score nul et vierge. Pour cela, une seule alternative: faire trembler les filets adverses devant le public de l’omnisports.

Toujours invaincu, le SOC a une nouvelle livré une belle bataille sur la pelouse de Villefranche vendredi soir, prétendant déclaré à la montée (0-0). « On a été encore une fois fidèles à nos principes, se félicite Stéphane Rossi. On a bien défendu, on a concédé peu de situations et d’occasions. C’est un match que l’on pouvait gagner et que l’on pouvait perdre. Je pense que le nul est équitable. »

« On trouvera naturellement le chemin de la réussite »

Ce deuxième point glané cette saison a démontré toute la capacité du SOC à faire face à de grosses équipes, taillés pour le haut de tableau. Surtout, il démontre l’excellent état d’esprit de l’équipe où tous les joueurs se battent pour leurs coéquipiers. « Ce match nul est venu valider une semaine de travail intéressante qui nous permet au bout de 2 matchs d’être invaincus, observe à juste titre le coach. Il faut garder cet état d’esprit, continuer à bien défendre comme on le fait et je pense tout naturellement que l’on trouvera le chemin de la réussite. »

Car a contrario, les coéquipiers du capitaine Jonathan Mexique n’ont pas encore battu le gardien adverse cette saison. « On ne marque pas oui, mais on a encore frappé le poteau à Villefranche, on manque parfois aussi de réussite. Il y a de la malchance. Mais on a des situations pour marquer. Si on ne se créait pas d’occasions on pourrait être inquiet. Mais là ce n’est pas le cas. »

Le travail, encore et encore

Julien Maggiotti, auteur d’une excellente entrée en jeu à Villefranche où il a dynamisé le front de l’attaque, abonde dans le sens de son entraîneur. « On travaille pour marquer des buts, pour bien défendre. Pour l’instant on manque de réalisme, on a de la malchance, on loupe la dernière passe… Il y a plein de choses qui ne sont pas avec nous. » La vertu selon Julien, est toute trouvée : le travail au quotidien. « Cela va venir, il n’y a qu’en travaillant que nous allons y arriver », plaide le milieu de terrain choletais.

Sète, un promu en confiance

Pour trouver le chemin des filets, le SOC devra d’abord transpercer le rideau défensif du FC Sète. En ouverture de cette édition 2020-2021, les joueurs de Nicolas Guibal s’étaient inclinés chez un autre promu, à savoir Saint-Brieuc (2-1), leur première défaite en championnat à l’extérieur depuis 9 matchs (ils restaient sur 7 victoires et 2 nuls hors de leurs bases sur la fin de saison en N2). Mais les Sétois, bien que menés 1-0 à la mi-temps, ont décroché leur premier succès face au SC Lyon (3-1, buts de Caddy, Serber et Farnabe). La victoire face à l’ambitieux club lyonnais a donc lancé la dynamique dans le club sétois.

Sète, un club mythique en France

Le FC Sète, qui retrouve cette saison le championnat National pour la première fois depuis 11 ans, fait partie du cercle fermé des clubs ayant remporté au moins 1 titre de champion de France dans leur histoire. En l’occurrence, les Héraultais en possèdent deux (1934, 1939) avec en prime le doublé championnat – Coupe de France en 1934, premier club à avoir réalisé cet exploit dans l’Hexagone.

Fondé en 1914, soit tout juste 1 an après le SOC, Sète a évolué 16 saisons en D1, 20 saisons en D2/Ligue 2 (la dernière en 2005-2006) et 15 saisons en National/N1 dans son histoire. Même si le passé récent fut moins glorieux, les Sétois font donc partie intégrante du paysage du football français.

Un match dans le match

Au stade omnisports, les spectateurs du stade omnisports assisteront également aux retrouvailles entre le Choletais Nigel Solvet et son petit frère Steve (24 ans) qui évolue à Sète depuis cet été. Espérons pour le premier nommé et ses coéquipiers qu’il soit le vainqueur de la famille pour cette première manche…

 

SO Cholet – FC Sète, mardi 1er septembre à 20 heures au stade omnisports.

Le groupe choletais : Mandrea, Noubi – Mboumbouni, Baldé, Seydi, Sylla, Savane – Maggiotti, Renaud, Dembi, Doumbia, Mexique, Diop – Solvet, N’Chobi, Elaz, Konaté, Diaby

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?