Le Resume Soc A Brest 22012015115526

En 1/16e de finale de la Coupe de France 2014-2015, le SO Cholet (CFA 2) était passé tout près d’emmener le Stade Brestois (Ligue 2) à la séance de tirs aux buts après avoir arraché l’égalisation dans le temps additionnel. Une issue cruelle mais une magnifique fête devant plus de 5 000 spectateurs au stade omnisports (défaite 3-1). Retour sur une rencontre encore dans toutes les mémoires des supporters choletais.

C’était l’ambiance des grands soirs au stade omnisports de Cholet ce mercredi 21 janvier 2015. En 1/16e de finale de la Coupe de France, le SOC recevait le Stade Brestois d’Alex Dupont, l’entraîneur breton, candidat à la montée en Ligue 1. Un gros morceau donc pour les joueurs de Richard Bouillard, récompensés de leur beau parcours jusqu’ici, marqué notamment par une qualification épique aux tirs aux buts en 1/32e de finale à Beauvais (CFA) début janvier (0-0, 5-6 TAB).

Une équipe en confiance

Ce beau parcours en Coupe de France tombait à pic pour la première année de présidence de Benjamin Erisoglu, épaulé au poste de directeur sportif par l’expérimenté et ancienne gloire des Verts Christian Sarramagna. L’équipe, dans le haut de tableau en championnat, était à ce moment-là en embuscade dans la course à la montée en CFA avec deux récentes victoires arrachées à La Roche-sur-Yon (2-1) et 4 jours plus tôt à Thouars (2-1). Les Choletais abordaient ainsi ce match avec le plein de confiance et l’envie de tenir tête aux professionnels brestois.

Domination brestoise en 1re période

Malheureusement, la première période s’avérait être une souffrance pour les Rouge et Noir. Incapables de ressortir proprement le ballon et de construire le jeu, inefficaces sur les rares contre-attaques qui s’offraient à eux, les coéquipiers d’Imbad Ahamada subissaient les assauts adverses. Gaëtan Laborde trouvait logiquement le chemin des filets de la tête sur corner (0-1, 26’). Disposés dans une défense à 5, les Choletais avaient toutes les peines du monde à rester dans le match. Mais fort heureusement, les Finistériens ne parvenaient pas à faire le break, malgré notamment un coup-franc de Grougi sur la barre transversale (44’).

Supporters 1024x683

Les supporters choletais ont soutenu avec ferveur leurs joueurs (Crédit photo CO Josselin Clair).

Cholet pousse…et égalise à la dernière seconde !

Plus entreprenant au retour des vestiaires, Cholet se rebiffait. Riga (57’) et Vespuce (59’) inquiétaient Hartcock mais sans succès. Puis Diop voyait sa frappe s’écraser sur le poteau du portier breton (68’), l’égalisation n’était pas loin ! Poussés par leur nombreux public, les joueurs de Richard Bouillard n’abdiquaient pas, bien au contraire. Sur le reculoir, Brest se mettait en danger à plusieurs reprises. Dans le temps additionnel, Mathieu Bouyer plaçait un magnifique coup-franc dans la lucarne mais Hartcock se détendait pour repousser en corner (90’+3). Le dernier ballon était donc pour le SOC. Et suite à un mauvais renvoi de la défense adverse, Ndoye devançait Hartcock de la tête pour dévier le ballon au fond des filets (1-1, 90’+4). Du délire dans le stade omnisports ! Les joueurs et le staff couraient alors devant des supporters en liesse, agitant tous les drapeaux et criant de joie. Le SOC avait réussi l’exploit de revenir et d’emmener Brest, gros cador de la Ligue 2, en prolongations (1-1) !

Des prolongations fatales

Fatigués mais vaillants, les Maugeois résistaient tant bien que mal pour préserver le match nul. Stressantes, les deux périodes de prolongations voyaient le même schéma se reproduire avec une équipe brestoise dominatrice mais stérile.

Mais alors que l’on pensait que les tirs aux buts allaient décider du sort de ce 1/16e de finale, Laborde se défaisait de deux défenseurs à l’entrée de la surface avant de placer un plat du pied imparable pour Ahamada (118’, 1-2). Énorme coup de massue ! D’autant que dans la foulée, Belghazouani se jouait de la défense locale avant de devancer Ahamada et de frapper sous la barre transversale (120’, 1-3). Le rêve était passé.

Le début de la rédemption

Très déçu par le scénario cruel de la fin de match, Richard Bouillard (entraîneur), Benjamin Erisoglu (président) et Christian Sarramagna (directeur sportif) ne manquant pas cependant de saluer le courage et la volonté de leurs joueurs. Le public choletais venu en nombre pouvait se montrer fier de leurs favoris. « Le début d’une belle histoire », confiait à la fin du match Benjamin Erisoglu. La suite, avec une montée en CFA après une seconde partie de saison tonitruante en championnat (10 victoires, 3 nuls et 2 défaites dont l’une anecdotique lors du dernier match à Chauray), lui aura donné raison. Dame Coupe de France avait encore montré la voie !

 

Fiche technique :

Le 21 janvier 2015, au stade omnisports de Cholet, le SOC est battu par Brest 1-3 (a.p)

Mi-temps : 0-1.

Arbitrage de M. Said Ennjimi.

But pour Cholet : Ndoye (90’+4)

Buts pour Brest : Laborde (27’, 118’), Belghazouani (120’)

Avertissements : SO Cholet : Bouyer (25’) ; Brest : Ramaré (58’)

Compositions : SO Cholet : Ahamada, Martin, Lemétayer (cap.), Vespuce, Riga (Bertrand 80’), Edou Yebe, Bouyer, Raud, Diop, Ribeiro (Horbette 63’), Ekhosuehi (Ndoye 75’). Entraîneur : Richard Bouillard.

Brest : Hartoek, Martial, Chardonnet (Martial 56’), Belaud, Tritz, Doumbia, Ramaré (cap.), Grougi, Jourdan (Doumbia 62’), Belghazouani, Sea (Ouedrago 75’). Entraîneur : Alex Dupont.

 

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?