Et si le SOC tenait son match référence ? Les amateurs de beau football ont dû être comblés vendredi soir au Stade Omnisports de Cholet, où les footballeurs locaux ont offert à leurs supporters une prestation très aboutie, avec à la clef une première victoire à domicile obtenue avec la manière (2-1).

. Bien qu’ayant concédés l’ouverture du score à leurs adversaires suite à un but exceptionnel de Lucas Daury, les partenaires de kévin Malaga ont su faire preuve de caractère et l’état d’esprit du groupe leur a permis de revenir au score, juste avant la mi-temps, puis d’aller chercher un succès amplement mérité, qui les place seuls 4èmes du National . SO Cholet : Guivarch – Keita (Seba 32’), Malaga (cap), Saintini, Mazikou– Kilic, Reale, Mexique – Baouia, Rocheteau (Abbas 73′) et Ouedraogo (Abdeldjelil 70’). Non rentrés : Rippert et Marfaing. Entraineur : Romain Revelli. Quevilly-Rouen Métropole : Souchaud – Marigard, Samnick, Toussaint, Azbague (Beneddine, 79’) – Oliveira (cap) – Shamal, Pollet (Taufflieb, 70’) – Daury, Fumu Tamuzo (Barthélémy, 83’) et Nanizayamo. Non rentrés : Macalou et Gounet. Entraineur : Emmanuel Da Costa.

L’entrée des joueurs du SOC. Après un round d’observation qui a duré 12 bonnes minutes, les deux formations ont ensuite commencé à se livrer et déployer leurs dispositifs respectifs. La première banderille était plantée par les locaux mais la déviation de Kévin Rocheteau, bien servi par Louckmane Ouedraogo, passait au ras du poteau de Louis Souchaud, bien heureux sur ce coup-là (13’). Comme contre les Tourangeaux, deux semaines plus tôt, le scénario se répétait et Théo Guivarch devait s’incliner sur la première occasion des Seinomarins suite à une frappe magnifique de Lucas Daury qui trouvait la lucarne, bien servi par l’opportuniste et athlétique attaquant de pointe des jaunes, Jonathan Nanizayamo ( 0-1, 15’). Ce même Guivarch, venait sauver les siens, en sortant vainqueur d’un duel, en un contre un face à Fumu Tamuzo (30′). Deux minutes plus tard c’est au tour de Nadjib Baouia de s’illustrer, l’ailier choletais, aux jambes de feu, interceptait un ballon perdu au milieu de terrain, crochetait le portier de QRM, mais ne redressait pas assez son tir qui trouvait le petit filet. La persévérance choletaise allait enfin être récompensée, suite à un nouveau débordement de Nadjib Baouia, bien lancé sur le côté droit par Enzo Reale, son centre tendu au second poteau, trouvait Kevin Rocheteau, qui d’une reprise sans contrôle, venait égaliser pour ses couleurs ( 1-1, 43’). Une seconde période totalement maitrisée par les locaux !

Nadjib Baouia et ses 2 passes décisives. Si le score de parité à la pause était somme toute logique au vu de la prestation des deux formations, la seconde période allait être à sens unique et totalement maitrisée par des footballeurs Choletais, particulièrement séduisant à l’image du duo Samed Kiliç et Enzo Reale, rayonnants au milieu de terrain. Sur la lancée de leur égalisation, les partenaires de Kevin Malaga, repartaient de plus belle, se créant encore une belle occasion grâce à l’intenable Baouia, encore à son avantage sur le côté droit. Une belle frappe (culottée) d’Enzo Reale des 40 mètres, mettait en difficulté Souchaud (56′), Louckmane Ouedraogo réclamait une faute de main dans la surface mais Mr Leleu ne lui donnait pas satisfaction (58′). Ouedraogo se créait encore une grosse occasion, à la conclusion d’une montée de Bradley Mazikou, mais le neo choletais, tombait au moment d’armer sa frappe (62′), puis ne cadrait pas un coup-franc idéalement placé à 20 mètres des buts adverses (68′). La fatigue aidant (NDLR. Les normands ont disputé trois matchs en une semaine, engagés en Coupe de la Ligue), les espaces apparaissaient entre les lignes, et à ce petit jeu, l’équipe choletaise semblait attendre son heure et la fraîcheur de ses remplaçants. A 20 minutes du terme, Oussama Abdeldjelil puis Chafik Abbas, les deux jokers de ‘luxe’ de Romain Revelli entraient en jeu en lieu et place d’Ouedraogo et de Rocheteau, pour essayer de forcer la décision. Le technicien Choletais avait vu juste, sentant que le jeu de QRM commençait à se désagréger, et que le géant Nanizayamo, était régulièrement muselé par le jeune ex Montpellierain Nathanael Saintini. Une superbe action à trois orchestrée par Abdeldjelil, trouvait Baouia qui lancé à toute vitesse le long de la ligne de touche, adressait un centre aussi parfait que lors du premier but, pour Chafik Abbas, qui avait parfaitement bien senti le coup, pour donner l’avantage à son camp d’une belle reprise gagnante ( 2-1, 81’). L’addition aurait même pu être plus lourde pour les visiteurs si un ultime tir d’Abdeldjelil, ne s’était pas échoué sur le poteau de Souchaud archi battu (92’).

Chafik Abbas, buteur victorieux. Vendredi prochain, c’est à Boulogne que les footballeurs Choletais se déplaceront pour confirmer leurs bonnes dispositions actuelles et essayer de ramener un résultat positif. Romain Revelli (Coach SO Cholet) : ‘Ce match est le plus abouti des trois. Je suis très fier des garçons. Comme à Rodez, ils ont su mettre les bons ingrédients. Ce groupe a besoin de gars qui se dépouillent sur le terrain. On s’en fout de savoir qui marque, qui est remplaçant. L’autre consigne était de faire une grosse entame. C’était plutôt réussi jusqu’à ce sacré but de Quevilly. Vu la qualité et la puissance de nos adversaires, on n’était pas à l’abri mais j’ai vu une vraie équipe ce soir. Notre jeu se met doucement en place. Il nous faut mettre un maximum de largeur pour exploiter la vitesse de nos joueurs de devant. Quand nos milieux ont la maîtrise comme ce soir, c’est plus facile. Il faut ramener du positif dans ce club après le maintien, positif en soi, qui avait été compliqué à vivre. Ça fait du bien à tout le monde.’ Manu Da Costa (Coach Quevilly-Rouen) : ‘À la mi-temps, on doit mener 2 ou 3-0. Le match se joue là. Comme le SOC a fait ce qu’il fallait avec des joueurs de qualité, on a subi une défaite. Ne pas tuer le match, c’est un scénario qui fait bis repetita. L’égalisation à la 43e minute nous a fait très mal. Après, il y a eu des erreurs individuelles monstrueuses sur les deux buts. Ça ne pardonne pas à ce niveau. On a manqué de lucidité.’

Belle soirée pour le coach choletais, Romain Revelli. – Plus de photos ICI : Facebook Instants photoballistiques – Revoir le match ICI : National TV

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?