Fin de parcours pour le SO Cholet, avec une élimination en Coupe de France, battue (2-1) face au petit poucet du groupe D : Le Poiré sur Vie. Les Genôts, leaders de leur poule en championnat, ont bouleversé la hiérarchie face à des Choletais qui ont, petit à petit, perdu le fil du match.

Le Poiré/Vie : Woltz – Bebanne, Pinson, Liaigre (cap), Maville – Bathily, Heyman (Si Abherhammane 62’), Edouard – Billet, Paris et Crépeau (Forveille 90’). Non rentrés : Tenaud, Durousseau et Coumailleau. Entraîneur : Rabie Zéroual.

SO Cholet : Marfaing – Sango, Mazikou, Malaga (cap), Bamba – Kilic, Baouia (Lasme 62’), Mexique – Trabelsi (Abbas 46’), Abdeldjelic et Rocheteau. Non rentrés : Reale, Keita et Ligali. Entraîneur : Romain Revelli.

L’entrée des 2 formations. Le début du match est en faveur des joueurs du SOC. Logiquement, les hommes de Romain Revelli ont marqué leur premier but sur un coup de pied arrêté avec une tête de Kevin Malaga sur un corner de Samed Kilic ( 0-1, 5’). Cholet conserve cet avantage jusqu’à la pause (0-1). Reste que sur la lancée de leur bonne fin de première mi-temps, Le Poiré égalisait sur une frappe en deux temps de Florian Edouard ( 1-1, 62’). Dans la réaction choletaise, Oussama Abdeldjelil se présente seul devant le portier local mais ce dernier intercepte le cuir (73’). Romain Billet sonne le glas avec une frappe sur le poteau d’Alexandre Marfaing (81’), puis c’est avec plus de réussite que les Genôts prenaient l’avantage puisque Kevin Malaga marquait contre son camp sur un long coup-franc de l’inévitable Florian Edouard ( 2-1, 84’). L’idonnière peut laisser crier sa joie, ce sont bien les vendéens qui seront au 8ème tour de La Coupe de France. Rabie Zéroual (Coach Poiré-sur-Vie) : ‘On avait préparé ce match, car on savait que Cholet avait un gros potentiel offensif. Mais l’équipe a réussi à les embêter, défensivement. Et on l’a fait… C’est la magie de la Coupe et elle a encore frappé, ce soir. Maintenant, il faut rester les pieds sur terre, car cela s’est joué à peu de chose… En première mi-temps, on était dans les clous, même si on était contre le vent, chaque joueur a joué son rôle à merveille, en respectant les consignes… Finalement cela s’est bien passé pour nous parce que nous avons joué en équipe…’ Romain Revelli (Coach Cholet) : ‘D’abord, je tiens à féliciter Le Poiré, car ses joueurs ont fait un vrai match de Coupe. Nous, à l’inverse, j’ai eu l’impression que l’on n’avait pas l’envie de continuer dans cette compétition… Leurs deux buts, ce sont deux cadeaux, alors que de notre côté, nous n’avons pas su mettre les buts dans les face-à-face. L’analyse du match est vite faite. Ce n’était pas faute d’avoir prévenu les garçons que notre adversaire avait le niveau d’une équipe de N3. On avait pourtant bien commencé le match, mais on n’a pas su le tuer.’

+ de photos ICI >>

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?