Le SO Cholet se déplaçait au MMArena du Mans FC ce jeudi soir. Après avoir été en sérieusement mis en difficulté lors de la première mi-temps, et même si le leader Manceau a relevé la tête en seconde période, ce dernier a dû cependant concéder le nul (1-1), face à une belle équipe du SOC qui a livré une prestation de haut vol. Le Mans FC : Aymes – Vardin (Duponchelle 46’), Dasquet, Lemonnier, Keita – Hafidi, Boissier (Confais 67’) – Vincent (cap), Ellisalt (Soro 59’) et Diarra. Non rentrés : Calvet et Kocik. Entraineur : Richard Déziré. SO Cholet : Guivarch – Seba, Malaga (cap), Bamba, Mazikou – Keita, Reale, Mexique (Kilic 84’) – Lasme (Baouia 59’), Abdeldjelil et Rocheteau (Trabelsi 67’). Non rentrés : Saintini et Baouia. Entraineur : Romain Revelli. Les Choletais sont les premiers à se mettre en action, ils obtiennent un corner sur leur première incursion dans le camp Manceau, puis adressent deux bonnes frappes par l’intermédiaire de Kevin Rocheteau et Jonathan Mexique. Le début de partie est pour Cholet, et les attaques se succèdent sur le but sarthois. Une belle frappe croisée d’Oussama Abdeldjelil depuis l’entrée de la surface, force le gardien sarthois à se coucher pour bloquer ce ballon (18’). Sur deux corners successifs tirés par Jonathan Mexique, Kevin Malaga place deux coups de tête qui obligent Jérémy Aymes à la parade (21’) et (24’). Le match est très compliqué pour les Manceaux. Jérémy Aymes sort le grand jeu au prix d’un arrêt exceptionnel, il repousse une puissante volée de Brian Lasme (27’). Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir la réaction des Sang et Or. Sur un jeu en triangle, la nouvelle recrue Victor Elissalt décale Hamza Hafidi à la limite du hors-jeu. Seul face à Théo Guivarch, le milieu de terrain manque de conviction au moment de conclure et perd son duel en un contre un (29’). Dans la foulée, une erreur de la défense Choletaise profite à Romain Montiel, qui complètement contre le cours du jeu, ouvre le score pour les Sarthois d’un bon tir croisé ( 1-0, 32′).

Romain Montiel à ouvert le score, ici sous la pression d’Enzo Réale. Le Mans a su se montrer opportuniste et est beaucoup mieux depuis son ouverture du score. Le scénario peut paraître injuste pour les Choletais, mais ils ne renoncent pas pour autant, bien servi par Bradley Mazikou sur le côté gauche, Brian Lasme adresse encore une bonne frappe qui passe au-dessus du but des locaux (38′). Sur une combinaison très intelligente suite à un coup-franc joué rapidement, Enzo Reale envoie Oussama Abdeldjelil dans la profondeur, le goleador Choletais trouve le chemin des filets pour la 7ème fois de la saison, et égalise logiquement pour ses couleurs ( 1-1, 41′).

Oussama Abdeldjelil congratulé par les siens. Et cela repart de plus belle. Kevin Malaga tente une frappe lointaine pour Cholet, c’est sans problème pour Aymes qui rassure son équipe depuis le début de la rencontre (48’). Les Manceaux sont beaucoup mieux en ce début de seconde période ! Ils parviennent à trouver des solutions, notamment côté droit, d’où partent beaucoup de centres mais il n’y a pas souvent « grand monde » pour couper la trajectoire au premier poteau. Une frappe puissante de Jonathan Mexique, est déviée en corner par Rémy Boissier (62’). Romain Montiel hérite d’un caviar de Rémy Boissier, et est tout proche du doublé mais Théo Guivarch sort un arrêt exceptionnel (66′). Les Manceaux bénéficient d’un bon coup-franc, plein axe à 20 mètres des buts Choletais, mais Montiel le tire dans le mur (71′). Grosse occasion pour Le Mans, Stephen Vincent est servi magnifiquement sur un centre en retrait au premier poteau, il arrive lancé et frappe en une touche, son ballon est repoussé par le montant droit des buts de Guivarch (81′). Les deux équipes poussent pour forcer la décision et la dernière action est pour Saad Trabelsi, qui contraint le gardien du Mans à effectuer une énième belle parade pour repousser la dernière frappe Choletaise (90’).

La dernière action est pour Saad Trabelsi. En salle de presse, la réaction des observateurs locaux était unanime à l’issue de la rencontre  » Aucune équipe ne nous avait autant malmenés depuis le début de la saison, cette équipe Choletaise a joué avec un cœur gros comme ça, et n’a surtout pas volé son match nul « . Un beau compliment pour les hommes de Romain Revelli, qui ont encore deux matchs à jouer et à gagner pour terminer la phase ‘aller’ du Championnat. + de photos ICI sur Instants photoballistiques >>

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?