Incroyables choletais !! Plutôt malmenés en première période par des normands très en place et rigoureux, les protégés de Romain Revelli ont su, une nouvelle fois, trouver les ressources nécessaires pour se forger une belle victoire (1-2). Quevilly Rouen : Souchaud – Sivis, Sammick (cap), Mendy, Beneddine – Oliviera, Pollet, Taufflied (Daury 63’) – Araujo (Fumu 80’), Shamal et Moussiti Oko (Nanizayamo 83’). Non rentrés : Hanquinquant et Azbague. Entraineur : Emmanuel Seara Da Costa. SO Cholet : Guivarch – Sango, Seba, Malaga (cap), Bamba – Réale, Mexique (Kilic 88’), Keita – Baouia (Abbas 65’), Lasme (Aabiza 63’) et Rocheteau. Non rentrés : Marfaing et Trabelsi. Entraineur : Romain Revelli.

L’entrée des joueurs. Très vite, les joueurs de Manu Da Costa prenaient le jeu à leur compte. Après quelques offensives, sur un centre de Timothée Taufflieb, la nouvelle recrue Bevic Moussiti Oko reprenait le cuir qui touchait montant et ligne ( 1-0, 14’). Quevilly RM cherche le break, lancé en profondeur, Steve Chamal se retrouve seul face à Théo Guivarch, mais le portier Choletais remporte son duel ! (19′). Cholet réagit par Bryan Lasme mais son tir s’envole (20’) et sur corner, la tête de Kevin Malaga passe de peu au-dessus des buts de Souchaud (1-0). Les locaux toujours fringants, la frappe de Shamal est repoussée par Guivarch ! (31′) et le coup-franc de Stanislas Oliveira rase le montant de Guivarch… (36′).

Bryan Lasme et Stanislas Oliveira à la lutte. Dès le début de la seconde période, les choletais se positionnent plus haut et ils ferment les espaces. Ce qui donne une meilleure fluidité dans les passes. Mais sur une incursion de Bevic Moussiti Oko, l’attaquant est déséquilibré par Guivarch sur sa frappe en pleine surface. Mais son penalty est repoussé par le portier choletais (62’), c’est le tournant du match car les ‘all blacks’ allaient finir le match sur les chapeaux de roues. Alors qu’Abdel Aabiza venait juste de rentré, il reprenait victorieusement le centre de Jonathan Mexique pour égaliser ( 1-1, 67’). Coaching payant !

Les choletais sur la bonne voie. Ce même Aabiza qui était à deux doigts de doubler la mise (69’). Mais le meilleur restait à venir, alors que l’on rentrait dans le temps additionnel, l’évitable Kevin Rocheteau donnait la victoire aux siens sur un centre de … Abdel Aabiza ( 1-2, 91’).

Les choletais, au coup de sifflet final, pouvaient laisser exprimer leur joie, en réalisant cette jolie performance !

Clin d’œil, la formation choletaise présente sur le terrain, Maxime Sivis et Chafik Abbas.

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?