Pour le compte de la 21ème journée de National, le SO Cholet se déplaçait sur la pelouse de Bourg-en-Bresse. Auteurs d’une parfaite entame avec l’ouverture du score très rapidement, les joueurs du SOC allaient céder en fin de première période. En seconde période, les hommes de Romain Revelli se retrouvaient à 10 à l’heure de jeu et n’arrivaient pas à inverser la tendance du score de (2-1). Bourg en Bresse : Pichot (Cap) – Kalulu, Perradin, Nirlo, Pierre-Charles – Diakité (Da Costa 77’), Dunand, Chéré – Sacko, Baradji (Boujedra 90’) et Nabab. Non rentrés : Quarshie, Callamand et Curt. Entraineur : Damien Ott. SO Cholet : Guivarch – Sango (Lasme 78’), Seba, Malaga (Cap), Diallo – Keita, Kilic, Reale – Aabiza (Abbas 63’), Fleury et Baouia (Trabelsi 63’). Non rentrés : Lubin et Marfaing. Entraineur : Romain Revelli.

L’hommage à Emiliano Sala en début de match. Et les choses ne pouvaient mieux démarrer pour les hommes de Romain Revelli qui ouvraient le score sur un coup du sort, en l’occurrence un rebond malicieux qui surprenait Matthieu Pichot devant sa ligne sur une passe en retrait de Jimmy Nirlo sous la pression de Najib Baouia ( 0-1, 1’). Les locaux ne tardent pas à relever la tête en s’assurant la possession du ballon, mais ils manquent encore de justesse dans le dernier geste à l’image de ce contre et de ce service manqué de Livio Nabab vers Sekou Baradji dans le dos de la défense choletaise (14’). Le match s’avère plaisant à suivre entre deux équipes qui se projettent très vite vers l’avant, et si Cholet est tout près de doubler la mise sur un corner de Samed Kilic repris acrobatiquement par Maxime Fleury devant Pichot (16’), puis sur une frappe trop enlevée de ce même Kilic (26’), les Bressans vont d’abord égaliser sur leur temps fort. En l’occurrence par Ibrahim Sacko avec la complicité involontaire d’Enzo Réale qui dévie sa reprise à la réception d’un centre de Sébastien Chéré venu de la droite ( 1-1, 38’). Les ‘bleus’ sont très pressant. Sur un premier corner de Chéré, Théo Guivarch doit s’employer à son tour devant Baradji, esseulé au second poteau (41’). Mais le portier choletais ne peut rien sur un nouveau pressing de Sacko et un passage en force de Gédéon Kalulu qui redonne l’avantage à son équipe juste avant la pause ( 2-1, 45’). Mais ce n’est pas fini puisque sur l’engagement, Enzo Réale alerte Adbel Aabiza dans le dos de la défense burgienne pour une frappe croisée repoussée par … le poteau gauche des buts de Pichot (46’).

La bataille au milieu de terrain. Les joueurs de Bourg en Bresse vont se retrouver en supériorité numérique lorsque M. Legat revoie Ismael Keita aux vestiaires pour un duel pas assez maîtrisé sur Banfa Diakité à l’heure de jeu (60’). Loin de désarçonner le SOC, ce coup de massue booste les joueurs de Romain Revelli, qui injecte du sang neuf à son équipe avec les entrées de Chaffik Abbas, de Saad Trabelsi et de Bryan Lasme. La bataille fait rage au milieu du terrain. Les Bressans s’efforcent de contenir les assauts choletais et les projections vers l’avant. A la réception d’un corner frappé par Samed Kilic, Djessine Seba pique sa tête et rate de peu le cadre et la balle d’égalisation (70’). Au bout du temps additionnel, le SOC passe tout près d’une égalisation qui n’aurait pas été usurpée.

‘Sur le plan de jeu et la prestation de mes joueurs, je n’ai pas grand-chose à leur reprocher’ déclairait Rommain Revelli en conférence d’après match.

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?