C’est au Stade Francis le Basser à Laval, que les footballeurs du SOC, se déplaceront, vendredi soir, pour le compte de la 23ème journée du Championnat de National. Battus à Bourg-en-Bresse, il y a deux semaines, malgré une belle prestation, les hommes de Romain Revelli ont repris leur marche en avant vendredi soir, en disposant logiquement au Stade Omnisports, de la JA Drancy, et ce en toute fin de rencontre (2-0). Avec 3 nouveaux points dans leur escarcelle, les partenaires de Kevin Malaga, ont quasiment validé leur maintien, mais il leur faut encore faire un petit effort, et obtenir un succès supplémentaire pour que cela soit effectif. Le déplacement en Mayenne, va donc leur donner une première occasion de le faire, face à une équipe Lavalloise en difficulté en ce moment. Pour cette rencontre, le coach des « rouge et noir » enregistrera avec satisfaction, le retour de son milieu de terrain Enzo Reale, qui a purgé son match de suspension ainsi que peut être des joueurs de retour de blessures. On se souvient qu’au match aller, les « Tangos » étaient venus s’imposer à Cholet (2-1), c’est donc en revanchards que les footballeurs du SOC, iront à le Basser, bien décidés à ramener un résultat positif de ce derby de la Ligue des Pays-de-Loire. Présentation de l’adversaire : Avec neuf succès obtenus en 11 rencontres, le Stade Lavallois du duo Ciccolini-Braud, a dominé la première partie du championnat de National, solide leader en Automne, l’équipe Lavalloise semblait maîtriser totalement son sujet. Mais une défaite chez le voisin Manceau, suivie d’une autre à domicile face à Pau, et d’une troisième de rang à Villefranche, est venue enrayer la mécanique Mayennaise, qui malgré les sursauts face à Tours et Drancy à domicile, n’a pas réussi à retrouver son allant du début de saison. Pire les « Tangos » ont concédé 7 défaites lors des 10 dernières journées, et eux qui criaient haut et fort leur désir de retrouver la L2, en fin de saison se voient aujourd’hui relégués à 8 et 9 points du trio de tête (Rodez et Chambly ayant un match de retard). Alexy Bosseti, le buteur maison a quitté le navire à la trêve (USA), et François Ciccolini en a fait de même quelques semaines plus tard, Antony Robic (ex Nancy), Sekou Keita (ex Red Star), Mahdi Camara (ex Sainté) sont arrivés aux Mercato d’hiver, mais pour l’instant les résultats ne se sont pas encore améliorés. Les footballeurs Mayennais, savent qu’ils n’ont plus leur destin entre leurs mains, il leur faut désormais faire un quasi sans-faute, pour continuer à croire dans une fin heureuse en fin de saison. Devant leur public, ils joueront certainement leur dernière carte dans la course à la montée, et ils voudront enfin repartir de l’avant, pour commencer à grappiller sur les équipes du haut de classement. Ils savent aussi que leur adversaire du jour (3ème équipe à l’extérieur), pointe à un tout petit point, et qu’en cas de victoire, il passerait devant eux. Entre des Lavallois qui ont obligation de résultat et des Choletais qui joueront sans la moindre pression, qui remportera la seconde manche du Derby ? Réponse vendredi aux alentours de 22h00.

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?