Belle opération pour le groupe de Romain Revelli, avec une victoire sur le terrain Michel Hidalgo de l’entente Sannois St Gratien (1-3). Les choletais enchainent une 3ème victoire consécutive et assure ainsi leur maintien en National. Sannois St Gratien : Salamone – Latouchent, Labor, Pires (Souici 79’), Ba – Menard, Irie Bi (Farade 66’), Dieye (cap) – Dia (Geran 63’), Talal et Dramé. Non rentrés : Raphose et Magnora. Entraineur : Vincent Bordot. SO Cholet : Guivarch – Sango, Seba, Malaga (cap), Mazikou – Mexique, Kilic, Aabiza (Diallo 89’) – Fleury (Baouia 65’), Abbas et Rocheteau (Lubin 83’). Non rentrés : Marfaing et Réale. Entraineur : Romain Revelli.

L’équipe du SOC. Pas de round d’observation entre les 2 formations. Si Cholet se met sur les bons rails dès l’entame, la première occasion du SOC déclenche une vive contre-attaque des locaux. Rosario Latouchent est plus prompt dans la surface et son centre en retrait trouve Bafode Dramé qui ouvre le score ( 0-1, 7’). La réponse choletaise est quasi immédiate, mais la double tentative de Maxime Fleury est bien sauvée par le portier Mickael Salomone (9’). L’entente au jeu généreux pousse les joueurs du SOC dans leur base. Mais à force de s’exposer, à l’entrée de la surface adverse, Abdel Aabiza sert parfaitement Kevin Rocheteau qui égalise ( 1-1, 42’) et inscrit son 13ème but de la saison.

Kevin Rocheteau à de nouveau marqué. Dès l’entame de la seconde période, les ‘all blacks’ doublent la mise avec un Maxime Fleury qui marque son premier but sous ses nouvelles couleurs ( 1-2, 47’).

Premier but pour l’ex joueur de Concarneau. Si le break est fait, les Franciliens restent tout de même dangereux et envahissent la surface choletaise. Mais la défense du SOC est impénétrable, et malgré toutes les tentatives des adversaires, sur un nouveau contre rondement mené, Jonathan Mexique vient battre le portier local et scelle ainsi la victoire choletaise ( 1-3, 78’).

Jonathan Mexique (au centre) pour le but de la victoire. Romain Revelli (Coach Cholet) : ‘Avec cette victoire, on décroche définitivement notre maintien. On s’offre l’opportunité de vivre une belle fin de saison’. Benjamin Erisoglu (Président Cholet) : ‘On est en progression, c’est bien pour le club, pour sa construction. On s’était toujours dit, le maintien d’abord et une fois qu’il serait arrivé, on jouerait ce qu’il aurait à jouer. C’est bien, il n’y a plus qu’à rêver maintenant. Laval et Le Mans sont des clubs qui ont un passé, nous, on se construit, on avance marche par marche. Ce n’est que du plaisir, du bonheur. On reste lucides, on ne va pas s’enflammer. On va continuer de prendre match après match et on verra où cela nous mène. Ce n’est pas une question de langue de bois mais c’est un championnat tellement compliqué. Chaque match est un combat. Il y a une complémentarité d’individus dans cette équipe. Ces joueurs, on a été les chercher un par un. Ils ont logiquement mis du temps à se connaitre. C’est une équipe neuve, avec un coach qui apporte sa touche technique et tactique.’ Sans pression donc, on se donne rendez-vous, jeudi soir prochain à 20h00 pour la réception de Marignane Gignac où l’équipe aura besoin du soutien de son 12ème homme, vous, chers supporters !

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?