Vendredi soir, les choletais se sont inclinés (3-1) sur le terrain du Stade du Hameau à Pau. Pau FC : Guendouz – Beye, Name, Bansais, Bury – Daubin, Gueye (Maisonneuve 72’), Batisse (cap) – Thill, Jarju (Guilavogui 91’) et Boisgard (Vallier 85’). Non rentrés : Tressens et Koné. Entraineur : Bruno Irles. SO Cholet : Guivarch – Diallo, Seba, Malaga (cap), Mazikou – Keita, Mexique, Abbas (Sango 56’) – Trabelsi (Aabiza 57’), Rocheteau et Lasme (Fleury 65’). Non rentré : Marfaing. Entraineur : Romain Revelli. Cela commence mal pour les protégés de Romain Revelli. Sur leur première incursion dans le camp du SOC, les palois récupèrent un corner. Sur le tir, Quentin Boisgard trouve Antoine Batisse qui propulse le ballon dans le but de Théo Guivarch ( 1-0, 5’). Pau pousse et cherche rapidement le break, Quentin Boisguard est tout prêt du second but (7’) et (10’). Malgré cela, les choletais continuent à jouer en se créant quelques situations avec une frappe de Bryan Lasme (20’) et une tête de Kevin Rocheteau suite à un coup franc de Jonathan Mexique (30’). Mais juste avant la pause, les locaux aggravent le score par l’inévitable Boisgard qui ajuste Guivarch ( 2-0, 40’). Au retour des vestiaires, Cholet montre de meilleures intentions qui vont même se concrétiser par la réduction de la marque. Sur un nouveau coup franc, Kevin Malaga monté aux avants postes, trouve Djessine Seba qui trompe le portier de Pau ( 2-1, 63’). Le jeu s’équilibre et c’est Pau qui va en profiter. Sur un service de Paul Maisonneuve tout juste rentré (71’), ce dernier sert Yankaba Jarju qui croise sa frappe ( 3-1, 77’). Le break est fait et Cholet ne reviendra pas malgré une tentative d’Abdel Aabiza avec une frappe enroulée (79’). Romain Revelli (Coach Cholet) : ‘La défaite est logique entre une équipe démobilisée et une équipe qui avait qui avait quelques chose à jouer. On a fait une bonne entame de match, malgré un but rapide. On a été pris en contre. Pau nous a punis car on n’a pas respecté le foot et on n’a que des intentions de jeu sans aller plus loin. On revient dans le match et on fait à nouveau un cadeau. On était prévenu de qui nous attendais. Je suis partagé entre colère et indulgence. Il y a un mélange entre les joueurs à qui on peut pardonner et qui sont fatigués et ceux qui sont déjà en vacances. Seulement 6 ou 7 joueurs ont été dans l’esprit, les autres ont du mal à se faire mal. Ce résultat montre notre niveau. Depuis Sannois, on y arrive moins. On est à 3 nuls et 3 défaites. Il y a un manque d’humilité.’ Rendez-vous, jeudi soir prochain à 20h45 au stade Omnisports de Cholet pour la dernière à domicile. Espérons que le groupe saura se remobiliser devant leurs supporters afin de leurs offrir une victoire et passer le cap des 45 points.

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?