Après Marignane-Gignac, il y a 15 jours, le SO Cholet a dû une nouvelle fois se contenter du partage des points, après un match nul et vierge (0-0), face à l’US Avranches Mont-Saint-Michel. Sur son terrain du Stade Omnisports Jean-Bouin, le SOC n’a pas réussi à prendre le dessus sur son adversaire du soir, qui sans un grand Théo Guivarch, et l’incroyable maladresse de ses attaquants, aurait même pu repartir avec les trois points de la victoire. SO Cholet : Guivarch – Sango, Bamba, Malaga (cap), Mazikou – Mexique, Keita, Reale – Baouia, Fleury (Aabiza 65’) et Rocheteau (Trabelsi 26’) (Abbas 86’). Non rentrés : Marfaing et Diallo. Entraineur : Romain Revelli. US Avranches : Lamonge – Bonenfant, Séance, Danger, Diarra – Boateng (cap), Maziz, Dabo – Rabeï, Mlaab (Alouache 77’) et Herelle. Non rentrés : Dekoke, Bizolon, Puel et Lebreton. Entraineur : Frédéric Reculeau.

Saad Trabelsi va suppléer Kevin Rocheteau au front de l’attaque. La rencontre débute sur un faux rythme, il faut quasiment attendre la fin du premier quart d’heure pour voir Ismaël Keita trouver Maxime Fleury en retrait, mais la frappe de l’attaquant choletais frappe est trop axée pour inquiéter Anthony Lamonge (12’). Les Avranchinais réclament une faute de main de Malaga dans la surface choletaise, mais Mr Aubin, en décide autrement (18’). La frappe de Nadjib Baouia est trop écrasée pour battre Lamonge (20’). Coup dur pour les choletais qui voient leur meilleur buteur Kévin Rocheteau céder sa place à Saad Trabelsi (26’). Bon coup-franc d’Enzo Réale, prolongé de la tête par Fleury qui trouve Ali Bamba, mais ce dernier n’arrive pas à catapulter le ballon au fond des filets (37’). La possession est Choletaise, mais les contres sont pour les visiteurs, Youssef Maziz profite d’une erreur de Kévin Malaga pour se retrouver seul face à Théo Guivarch, sa frappe croisée passe au ras du poteau du portier Choletais (43’), ouf !.

Nadjib Baouai en percussion. Au retour des vestiaires, le scénario ne change pas, les footballeurs du SOC, ont toujours autant de mal à mettre en danger la défense Avranchinaise, bien en place. Une bonne frappe de Saad Trabelsi rase le montant gauche d’Anthony Lamonge (59’). Puis, la frappe de Youssef Maziz à l’entrée de la surface est contrée et frôle le montant de Guivarch (62’). Sur un nouveau contre des visiteurs, Théo Guivarch se montre une nouvelle fois décisif face à Reda Rabei (72’). 6 minutes plus tard, Rabei sert Charles Boateng qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, mais le capitaine de l’USA loupe l’immanquable en frappant au-dessus (76’). Les manchots croient de plus en plus en leurs chances, mais Théo Guivarch, une nouvelle fois impériale réussit à préserver le point du match nul, un moindre mal.

Merci Mr Guivarch ! Romain Revelli : ‘Je n’ai aucun reproche à faire aux garçons, on a tout donné, on a eu un grand gardien ce soir. Je suis satisfait du point car en face on a eu une très bonne équipe d’Avranches, il faut savoir rester humble. On croit toujours aux barrages avec les résultats de ce soir, tout n’est pas terminé, il reste encore 5 matchs.’ Alassane Sango : ‘On a dépensé beaucoup d’énergie face à une très bonne équipe. Il reste 5 matchs, on est encore en course pour les barrages et on aura une finale à la maison face au Mans, le 18 avril prochain, à nous de faire le nécessaire.’

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?