Billyxketkeophomphone

En net progrès ces dernières semaines, les Choletais ont enfin retrouvé leur efficacité offensive au Puy (6-2). Vendredi soir au stade omnisports (20 heures), les Rouge et Noir auront l’occasion de renouer avec la victoire cette fois-ci devant leur public face à Boulogne. Et de s’éloigner sérieusement de la zone rouge.

La scène n’est pas passée inaperçue. Kévin Malaga menant le cri de guerre à la fin du match dans les vestiaires, tous les joueurs et le staff à l’unisson chantant et dansant… Indiscutablement, la victoire obtenue aisément au Puy (6-2) a redonné des couleurs à tout le club vendredi dernier. Un succès opportun contre un adversaire direct pour le maintien. Au bon endroit, au bon moment.

Désormais, le SOC (11e, 28 pts) a l’occasion de faire un break significatif sur la zone de relégation, déjà repoussée à 8 pts après la victoire en Haute-Loire. Mais la réception de Boulogne sera une autre paire de manches, les Boulonnais étaient clairement sur une phase ascendante avant leur déplacement dans les Mauges.

Boulogne, meilleure équipe du championnat sur les 7 dernières journées

En effet, l’ancien pensionnaire de Ligue 1 (saison 2009-2010) a construit un effectif solide en début de saison afin de se mêler à la course à la montée. Actuellement, le club formateur de Franck Ribéry et N’Golo Kanté est en verve avec 6 victoires obtenues sur les 7 derniers matchs, ce qui en fait la meilleure équipe du championnat sur cette période. Seul un revers concédé à Bastia-Borgo (1-0) lors de l’antépénultième journée est venu briser la superbe série des Nordistes. L’USBCO est ainsi 3e du championnat après la 24e journée (43 pts, 13 victoires, 4 nuls, 7 défaites) et donc en position de barragiste.

Un bloc défensif performant

Moins performant offensivement que le SO Cholet (29 buts inscrits contre 32), Boulogne est en revanche une équipe très difficile à manoeuvrer (17 buts encaissés, meilleure défense de National). Les joueurs de Laurent Guyot n’ont d’ailleurs concédé que 3 buts sur leurs 8 derniers matchs. La dynamique est clairement positive, d’autant que le danger vient de partout. Certes, le meilleur buteur actuel restera bloqué à 6 unités puisque Saïd Id Azza est out jusqu’à la fin de saison (blessure au genou), mais Scaramozzino (5 buts en étant défenseur), Garita et Shamal (4 buts) ou encore Cadiou et Kolo (3 buts) ont montré leurs bonnes dispositions face au but adverse.

Le SOC vainqueur à l’aller

Cependant, les Choletais ont aussi de sérieux arguments à faire valoir. À l’aller, Adrien Pagerie et ses coéquipiers étaient revenus victorieux du Pas-de-Calais (2-1, buts de Rocheteau et Seba) après avoir été menés d’entrée. Preuve que les Boulonnais ne sont pas invincibles.

Surtout, le SOC est également dans une dynamique positive. La progression entrevue contre Concarneau (0-0), à Avranches (défaite 1-0) et contre Bastia-Borgo (0-0) s’est enfin matérialisée par une victoire au Puy, qui plus est éclatante. 3 points mérités qui ont redonné confiance à toute l’équipe après 7 matchs sans succès. L’objectif est désormais de démontrer, face à un adversaire certainement plus coriace, que ceci n’était pas qu’un feu de paille. Et de confirmer l’embellie.

Tarif 1

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?