Yacouba Seydi

Arrivé cet été en provenance de Bergerac (N2), le défenseur central Yamcouba Seydi (27 ans le 13 août) revient dans une région qui l’a vu grandir, que ce soit à Guérande, Saint-Nazaire, Saumur ou encore Challans. Au SO Cholet, le roc « Yac » (1,93 m, 75 kg) entend bien gagner sa place en travaillant fort tout en gardant la tête sur les épaules. Où quand l’ambition se mêle à l’humilité.

Depuis la reprise, la « patte Seydi » imprime au SO Cholet. Solide pendant les premiers matchs de préparation, Yamcouba affiche sa sérénité et montre sa joie d’être là, à 26 ans. « J’ai encore du mal à me rendre compte que je vais jouer en National, dit-il modestement. Je ne me suis jamais posé de questions jusqu’ici. Je sais que pour avoir ma place, je dois travailler et être performant. Je dois montrer au coach chaque jour que je veux jouer. » Tout simplement.

Une préparation au top

Jusqu’à présent, la préparation d’avant-saison se passe comme il l’espérait. « On travaille bien, il y a « du ballon » et physiquement je me rapproche des 100% même si j’ai encore du chemin à faire, détaille le natif de Saint-Nazaire. J’avais pris un coach sportif par rapport au confinement donc je n’ai pas trop souffert de la reprise. Maintenant, il s’agit de répéter les efforts afin d’être prêt pour le championnat. » Encore 15 jours de labeur avant de se lancer dans le grand bain du National. « David Augereau (notre préparateur physique) s’occupe super bien de nous. Il prend en compte les différents états de forme des joueurs, il est à l’écoute. Franchement, c’est top », se félicite l’ancien guérandais.

Des performances remarquées à Bergerac

Son intégration, facilitée par sa connaissance de la région, a été plutôt simple. De par sa personnalité, bien sûr, mais aussi par un contexte similaire déjà vécu à Bergerac. « J’arrivais en N2 là-bas en ne connaissant personne, avec beaucoup de nouveaux joueurs. Les premiers mois n’ont pas été simples. D’ailleurs, je n’étais pas au niveau, clairement. Je n’ai pas beaucoup joué. Et puis le coach a fini par me donner ma chance au moment où j’ai commencé à être bon. » Résultat : 21 titularisations et un statut qui a évolué, au point d’intéresser rapidement des clubs plus huppés. Dont le SO Cholet.

L’appel de Stéphane Rossi

Les contacts, noués rapidement pendant la saison, ont fait pencher la balance au moment du choix d’évoluer plus haut. « Le SOC a pris régulièrement des nouvelles de moi toute la saison dernière. Au moins 1 fois par semaine, j’avais un coup de fil, un message. Forcément, quand le club a clairement voulu me recruter, mon choix a été immédiat. J’ai eu Stéphane Rossi au téléphone et il me connaissait, m’a parlé de mes qualités mais aussi de mes défauts, de ma marge de progression. C’est important de sentir un tel intérêt. D’autres clubs de National ont ensuite pris des contacts mais je leur ai dit que mon choix était déjà fait. J’étais focus sur Cholet. »

« Je donne tout pour l’équipe »

Son retour dans la région ravit en tout cas sa famille dont Yamcouba est proche. « J’ai une grande famille ! Nous sommes 6 et je suis le petit dernier (rires). J’ai 2 grands frères et 3 grandes soeurs. Ça leur fera moins loin pour venir me jouer par rapport à Bergerac ! » Même si la cellule familiale ne ratait pas une miette des matchs du cadet, y compris en Dordogne…

Chez les Rouge et Noir, grâce à cet environnement favorable, Yac veut donc continuer à progresser, que ce soit au coeur d’une défense à 3 ou à 4, le système tactique lui important peu. « Du moment que je suis sur le terrain, je donne tout pour l’équipe, souligne-t-il. À Bergerac, on avait changé de système au bout de 5 matchs. Cela ne me dérange pas du tout. » Ce que souhaite avant tout le néo-choletais, c’est « gratter le maximum de temps de jeu, prendre du plaisir et gagner. Je veux profiter de bons moments avec l’équipe. » À vous de jouer monsieur Seydi !

  • Facebook
     
  • Instagram
     
  • Twitter
     
  • Youtube
     
  • Linkedin
     

Informations sur les champs obligatoiresMandatory field information

Veuillez noter que les réponses aux cases munies d’un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande. L’absence de réponse à un champ obligatoire est susceptible de compromettre le bon traitement de votre demande.

Les informations personnelles portées sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par la société BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE. Nous ne traiterons ou n’utiliserons vos données que dans la mesure où cela est nécessaire pour assurer le traitement de vos demandes et pouvoir vous recontacter. Conformément à la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978 modifiée et au règlement européen 2016/279 du 27 avril 2016, vous bénéficiez d’un droit d’accès, de rectification, de portabilité et d’effacement de vos données ou encore de limitation du traitement. Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant. Vous pouvez sous réserve de la production d’un justificatif d’identité valide exercer vos droits en contactant BEN TOUCH DIGITAL Société A Responsabilité Limitée – 5 rue Gutenberg - 49130 LES PONTS DE CE.

Enfin, nous vous informons de l’existence de la liste d’opposition au démarchage téléphonique Bloctel, sur laquelle vous pouvez vous inscrire (https://conso.bloctel.fr/).

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?